1er mai 2018 : Ripostons à Macron sur tous les fronts !

Macron : un an d’attaques anti-populaires et contre la classe ouvrière

Il y a un an, Macron accédait à la présidence française. Sa première année au pouvoir a été marquée par une offensive permanente contre la classe ouvrière et l’ensemble des travailleuses et travailleurs. Sa politique anti-populaire au service de la bourgeoisie n’a épargné personne : il a commencé en s’attaquant aux APL, puis en s’en prenant au service public, aux travailleuses et travailleurs du rail, aux personnes âgées avec la hausse de la CSG… Il a affiché son plus grand mépris pour le personnel hospitalier en lutte, en particulier dans les EHPAD. Il s’en prend au système éducatif qu’il veut rendre encore plus fermé aux classes populaires : parcoursup, loi ORE, réforme du bac… Mais partout où Macron et ses chiens tentent leur coup de force, il y a résistance : les cheminots et cheminotes font grève et manifestent, les étudiants et étudiantes bloquent et occupent les universités, les travailleuses et travailleurs de la santé se mobilisent. Tout juste élu, Macron n’a bénéficié d’aucun état de grâce et il a tout de suite fait face à une résistance farouche dans chaque secteur qu’il a commencé à attaquer. Cette mobilisation rapide donne beaucoup d’espoir concernant la suite de la lutte contre ce gouvernement réactionnaire.

(suite…)

Syrie : Impérialistes hors du Moyen-Orient !

 

Dans la nuit du 13 au 14 avril, Macron, Trump et May ont annoncé publiquement avoir lancé des frappes contre la Syrie et le régime de Bachar el-Assad. L’utilisation, réelle ou supposée, d’armes chimiques par le régime syrien est cette fois le prétexte pour cette nouvelle agression qui est cette fois ci une agression conjointe de l’impérialisme américain, français et britannique. (suite…)

A la mémoire du Camarade Javier López – Mexique

Nous relayons le communiqué ci-dessus de Sol Rojo – Mexique annonçant la mort du camarade Javier López Martinez. Nous exprimons notre plus grande solidarité avec les camarades de Sol Rojo suite au décès du camarade Javier López Martinez et nous étendons nos condoléances à l’ensemble des masses du Mexique qui perdent un précieux allié dans leur lutte pour la libération.

« Aujourd’hui nous communiquons à tous les peuples d’Oaxaca, du Mexique et du monde, la triste de nouvelle de la mort d’un militant d’une grande importance de notre organisation.

Le camarade Javier López Martinez, si affectueusement appelé Comandante Rojo, est décédé le 19 mars d’un arrêt respiratoire. Sa famille, ses amis et ses camarades conservent le meilleur de ses souvenirs, forgé dans le feu de la lutte des classes.

— Qui était Javier López Martinez ?

D’origine modeste, fils d’un père et d’une mère de la classe ouvrière, il est entré dans le prolétariat industriel à un jeune âge et a occupé différents emplois en tant que machiniste, opérateur de chariots élévateurs, chauffeur de camion et plus encore. Plus tard, avec les mêmes mains robustes et calleuses il passe un temps dans l’armée mexicaine. Ce sera l’endroit qui fera grandir sa haine du régime, l’ennemi des travailleurs et des masses, qui est représenté par le vieille Etat. (suite…)

Hommage à la Camarade Anu

Cette année, cela fera 10 ans que la dirigeante révolutionnaire indienne Anuradha Ghandy est morte. Nous partageons et mettons en avant l’initiative Campagne pour le Féminisme Prolétarien – Campaign for Proletarian Feminism.

Les sympathisants et sympathisantes de notre Parti participent à cette semaine et on retrouve les diverses initiatives réalisées sur le blog Campagne Anuradha Ghandy.

Nous souhaitons également mettre en avant le texte d’Anuradha Ghandy Les courants philosophiques dans le mouvement féministe que notre Parti a traduit, qui est pour nous un des textes de base d’étude pour comprendre ce qu’est le féminisme prolétarien.

Nous en profitons également pour réitérer notre engagement dans la construction dans notre pays d’un mouvement féministe prolétarien, nécessité absolue dans la lutte de classe.

Enfin, à travers ces lignes, nous rendons hommage à la grande révolutionnaire qu’elle a été tout au long de sa vie, ne relâchant jamais les efforts pour que les plus exploitées et les plus opprimées de la société indienne prennent le pouvoir entre leurs mains.

La Camarade Anu est à l’origine de plusieurs organisations de femmes révolutionnaires toujours actives. Plus largement, son activité, son énergie, sa combattivité continue d’inspirer les masses populaires dans leurs combats quotidiens.

Anu a réussi à mobiliser des dizaines de milliers d’hommes et de femmes pour la révolution en Inde, pour la Guerre Populaire. Et il faut bien dire que cela n’a jamais été facile. En tant que dirigeante révolutionnaire, membre du Comité Central du PCI (maoïste), elle était recherchée par le gouvernement indien et promise à la mort ou à l’enfermement à vie. C’est pour cela qu’elle a passé les 15 dernières années de sa vie dans la clandestinité. C’est aussi pour cela qu’elle a passé un moment dans la jungle à porter le fusil de l’Armée de Guérilla Populaire de Libération.

(suite…)

Sur les grèves en cours

Le gouvernement Macron, élu en mai 2017, est dans la continuité totale du gouvernement Hollande. Arrivé au pouvoir sur la base de l’opposition au Front National, il est immédiatement largement considéré comme un gouvernement réactionnaire à la solde de la bourgeoisie impérialiste.

Le rythme des réformes et l’impopularité du gouvernement ont permis l’existence de mouvements de grève et de résistance dès son élection et dans l’année qui suit, chose rare et en rupture avec la traditionnelle « trêve sociale » qui protège en général un président « en état de grâce » avant les réformes plus dures traditionnellement plus tardives.

(suite…)