Après la lutte contre la loi Travail, la répression continue !

En soutien aux inculpés de la lutte contre la loi Travail et de la lutte contre l’Etat d’Urgence, nous publions ici deux communiqués de la CARA (Cellule Antifasciste Révolutionnaire d’Auvergne). Nous rappelons qu’un Camarade de la CARA a passé un mois en prison durant la lutte contre la loi Travail (voir Nouvelle répression à Ct-Fd !, Un Camarade en prison, développons la solidarité révolutionnaire !, Manif pour la libération d’Antoine et contre la répression !). 

Voir également la page FB de la CARA : https://www.facebook.com/Cellule-Antifasciste-R%C3%A9volutionnaire-dAuvergne-413624052101374/

 

Riom, 7 décembre :
Soutien à Théo ! Arrêt des poursuites !

Mercredi 7 décembre prochain à Riom, Théo repasse en procès pour une affaire dans laquelle il avait été acquitté. Mais en bon chien de garde du pouvoir bourgeois, le parquet a fait appel et entend continuer l’acharnement contre ce Camarade qui n’a jamais caché ses opinions antifascistes et révolutionnaires. Et c’est bien là le fond de l’affaire. Comme partout en France, l’État veut faire payer leur engagement dans la lutte à celles et ceux qui osent relever la tête !

Dans cette affaire, il lui est reproché d’avoir organisé la manif contre l’État d’Urgence de décembre 2015 à lui tout seul ! Une manif jugée illégale car non déclarée. La CARA se moque bien de savoir ce qui est légal ou illégal (surtout sous l’État d’Urgence où la loi est d’autant plus policière!). Ce qui nous importe, c’est de savoir ce qui est légitime ou pas ! Nous sommes légitimes à manifester contre ce système, d’autant plus en cette période où les plus pauvres et les plus exploités sont celles et ceux sur qui l’État et ses chiens de garde frappent le plus.

D’autre part, ce n’est pas un hasard si le le procès en appel se déroule moins d’une semaine avant un autre procès le 13 décembre prochain où Théo passera de nouveau au tribunal avec 2 autres participants à la lutte contre la loi Travail (voir notre communiqué). Ce procès, c’est le procès de la mobilisation contre la loi Travail : ses manifs, ses occupations, ses blocages. Hors de question que 3 Camarades de lutte portent le chapeau d’une mobilisation de masse et populaire !

Face à la répression, rendons coup pour coup !
Solidarité !
Arrêt des poursuites !

En lien l’évènement du procès des 3 manifestants contre la loi travail qui aura lieu le 14 décembre : https://www.facebook.com/events/332086197174143/

Pour le procès de Théo le 7 décembre, soutenons-le à Riom !

 

RASSEMBLEMENT CONTRE LA REPRESSION

 

Suite à une des nombreuses manifestations contre la loi travail qui s’est terminée par l’invasion du Conseil Départementale à Clermont-Ferrand, 3 camarades ont été interpellés.

Leur seul crime ? Avoir osé lutter contre la loi El Khomri comme des millions de personnes en France. 70% de la population refuse cette loi, mais cela n’a pas empêché Valls de dégainer le 49-3 pour la faire passer en force.

Dans tout le pays l’Etat a frappé de toutes ses forces sur le peuple, surtout sur celles et ceux qui ont osé relever la tête. C’est le cas de nos 3 camarades auvergnats qui sont placés sous contrôle judiciaire, 1 doit pointer au commissariat chaque semaine et tous sont interdit de se rendre dans l’hypercentre de Clermont-Ferrand jusqu’à leur procès, le mardi 13 décembre.

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés quand celles et ceux qui se battent pour leur dignité se font réprimer, c’est pour cela que nous nous battrons pour l’arrêt de toutes les poursuites à l’encontre de nos camarades.

Le pouvoir en place déchaine sa politique antisociale et liberticide. La répression va devenir de plus en plus féroce avec une justice aux ordres, comme on l’a vu pour les Air France et les Goodyear.

En s’en prenant à certains d’entre nous, ils veulent nous faire courber l’échine. C’est l’ensemble de celles et ceux qui se battent qui sont visés, c’est nous toutes et tous. C’est pour cela que nous appelons à venir nombreuses et nombreux au procès qui se tiendra le mardi 13 décembre 2016 à 14h00 au tribunal de Clermont-Ferrand.


A bas la criminalisation du mouvement social !

Contre l’Etat policier, rendons coup pour coup !

Soutien aux camarades qui passent en procès :
mardi 13 décembre
14h devant puis dans le Tribunalde Clermont-Ferrand

& 17h30 2ème RDV (pour ceux qui n’ont pas pu venir avant) devant le tribunal