Une longue histoire de luttes…

Textes de base du Parti Communisme maoïste

Chapitre 5. Féminisme prolétarien révolutionnaire

IV. Une longue histoire de luttes…

Dans les pays occidentaux, on a beaucoup d’échos des courants féministes européens, mais peu d’informations sur les autres d’une manière générale. Pourtant, partout dans le monde et à travers les époques, des révoltes ont éclaté contre les oppressions, notamment contre celles qui découlent du système patriarcal.

En France, les chercheurs (surtout universitaires) concernant l’histoire du genre et des femmes déterminent trois vagues de féminisme :

1- Pour le droit de vote et la réformation des institutions : les femmes veulent une place dans l’espace public, dans les affaires économiques, politiques et sociales (19ème siècle- première moitié du 20ème) ;

2- Pour la libération des femmes : c’est à cette époque que se développe le Mouvement de Libération des Femmes. Elles popularisent le concept de domination masculine et patriarcale et se battent pour le droit à l’avortement et à la contraception (dans les années 1960) ;

3- Une période beaucoup plus floue depuis les années 1960, avec des revendications issues du « black feminism » qui va développer les concepts de double oppression, mais aussi le concept de genre.

Ce découpage témoigne bien d’une vision bourgeoise erronée. Déjà, il correspond à une vision strictement centrée sur l’Occident (dont le centre serait la France), alors que les mouvements féministes internationaux s’inspirent entre eux. Mais surtout, ce découpage nie complètement la lutte des classes qui est profondément liée à la lutte contre le patriarcat. Par exemple, le Mouvement de Libération des Femmes ne peut être considéré comme un collectif homogène et unifié : il a connu de nombreuses scissions, en particulier entre bourgeoises et prolétaires qui ne pouvaient s’entendre sur certaines revendications au vu de leurs intérêts de classe.

Pour lutter contre le patriarcat, nous devons nous inspirer de ces mouvements et critiquer ce qui n’a pas marché, ce qui a conduit, en définitive, à leur défaite puisque le patriarcat est toujours en place aujourd’hui.

 

flechegauche             flechesommaire2       flechehaut             flechedroite